Pourquoi la passion des débuts de relation amoureuse ne dure-t-elle pas toujours?

La passion des débuts de relation amoureuse ne dure pas à cause des nombreux déséquilibres qu’elle engendre.

1er – On y observe un déséquilibre au niveau des dimensions de la personne. Les dimensions sexuelle et émotionnelle prennent toute la place au détriment des dimensions intellectuelle, rationnelle et même spirituelle. Comme la nature recherche l’équilibre, il est impossible qu’une personne soit heureuse sur une longue période en privilégiant uniquement une ou deux des dimensions qui la constituent.

2e – Le déséquilibre se manifeste également au niveau de la répartition du temps, des énergies et de la pensée. La vie de la personne amoureuse est centrée presque exclusivement sur l’être aimé qui remplit son agenda et tout son être. Encore ici, certains domaines de sa vie en souffriront et, conséquemment, cette personne en souffrira elle-même à long terme.

3e – De plus, une autre forme de déséquilibre rend la vie des conjoints très inconfortable. Elle se situe dans le rapport entre l’autonomie et la dépendance. La trop grande fusion finit par étouffer et par faire naître un besoin urgent de liberté qui pousse les amoureux ou l’un d’entre eux à ressentir le besoin de retrouver son identité et son espace.

4e – En plus de ces nombreux déséquilibres, la passion de la première étape ne dure pas parce qu’elle est trop chargée d’illusions. Plusieurs croient que l’amour dans le couple doit toujours être aussi fusionnel, aussi passionné, aussi intense en émotions qu’il le fut à la première étape de leur relation. Ils croient que cette forme de passion durera éternellement sans quoi ils ne sont pas faits pour vivre ensemble.

Conséquemment, ils s’accrochent à l’espoir irréaliste que leur vie amoureuse sera exempte de problèmes, de crises, d’obstacles et que la force de leur amour réussira à dissoudre toutes les difficultés et à anéantir définitivement leur souffrance. Cette croyance repose sur le fait qu’ils ont projeté sur l’autre leur idéal masculin ou féminin.

Comment demander ce qu'on veut, sans s’énerver en couple

Partant de cette vision déformée de l’être aimé, ils sont persuadés qu’ils ont enfin trouvé la personne qui répondra à tous leurs besoins et qui, même, les devinera. Cette suite d’illusions les amènera à penser que la relation amoureuse pourra les transformer eux-mêmes avantageusement et qu’ils deviendront bons, tolérants, doux, compréhensifs et guéris de leurs troubles intérieurs.

Les amants sont à la recherche inconsciente d’une sorte de nirvana comme plusieurs d’entre eux l’ont connu lorsqu’ils étaient portés par leur mère et au cours des premiers jours après leur naissance. Ce retour ad uterum ne peut attirer à long terme que de la déception puisqu’il est illusoire. En réalité, les amoureux ne sont plus des enfants. Ils sont devenus des adultes à part entière. Toutes leurs illusions par rapport à l’être aimé et même par rapport à eux-mêmes s’estompent. Toutes ces constatations contribuent à ternir leur bonheur et à mettre fin, d’une façon plus ou moins brutale, à la première étape de leur relation.

Nous aimerions bien entendre vos avis. Laissez nous des commentaires en bas!